Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 21:48

Bien qu’anecdotique et marginale, cette initiative d’un pasteur étasunien fanatique et de ses ouailles un peu cinglées a fait le tour du monde, au risque d’énerver les intégristes islamistes – des gens un peu soupe au lait, comme chacun sait, toujours prêts à lancer anathèmes, bombes ou fatwas, sur des écrivains ou des caricaturistes.

 

« Le commandant des forces américaines en Afghanistan, le général David Petraeus, a fait une publicité un peu surprenante à une initiative locale d’un pasteur de Floride, qui compte brûler des Corans pour célébrer le 11 septembre, samedi prochain. “C’est exactement le genre d’actes que les talibans utilisent et qui pourrait causer des problèmes importants, explique le général Petraeus dans une interview au Wall Street Journal. Cela pourrait mettre en danger nos troupes et tout notre effort”. » (blog Great America, de L.Millot)

Comment atténuer l’effet désastreux de cette initiative ?

Afin de montrer que les « spin doctors » francophones valent bien ceux des USA, nous avons fait plancher un groupe de réflexion (« think tank ») sur les possibilités pour le gouvernement américain de contrer cette mauvaise publicité internationale. Voici leurs propositions :

— Annoncer qu’on ne brûlera que du papier ! C’est le message qui est sacré, non le papier, l’encre et la reliure.

— On brûlera des Corans, mais avec quelques exemplaires de la Bible et de la Torah, par souci d’œcuménisme.

— Insister sur le fait qu’avant de les brûler, le pasteur a dû acheter des centaines de Corans, contribuant ainsi à l’expansion de l’islam aux USA.

- Prétexter que ces gens ont voulu s’instruire, qu’ils ont acheté de grandes quantités de Corans, mais que leur illettrisme les a empêchés d’y comprendre quoi que ce soit ; ils se sont simplement débarrassés de vieux livres dont ils n’avaient pas l’usage, ce qui est le droit de chacun.

- Leur flanquer une amende pour pollution atmosphérique et incinération sauvage.

— Dire qu’il ne s’agit que de SDF qui se réchauffent en brûlant de vieux bouquins, parmi lesquels se sont malencontreusement glissés quelques Corans - usés à force d’avoir été lus par des citoyens américains.

— On peut au contraire choisir une défense spectaculaire, et annoncer qu’on brûlera en même temps que les Corans un fondamentaliste chrétien et un journaliste de Fox News (vraisemblablement en effigie, si on ne trouve pas de martyr volontaire), selon la vielle tradition historique du Ku Klux Klan. Après tout, au pays du showbiz, autant transformer cet incident regrettable en grand show à l’américaine – qu’ils pourront vendre aux télévisions du monde entier.

— Promettre la réimpression de chaque exemplaire brûlé, et sa livraison gratuite par avion ou par drone en Afghanistan : dès qu’un opérateur de drone repère une école, hop ! il largue un Coran gratos. Une action pacifique chaque jour, ça les changera des assassinats ciblés.

Si après ça, les islamistes ultras ne sont pas apaisés, c’est à désespérer de ce monde de fous.
Nous espérons, par ces quelques suggestions, avoir contribué à l’axe atlantique tout en montrant que la vielle Europe en connaît autant sur la manipulation psychologique que la première puissance militaire.
PS : un internaute m'informe qu'il serait finalement envisagé de commuer l'autodafé en lapidation des Corans !

Partager cet article

Repost 0

commentaires