Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 22:52

 

 

Snif, les élections américaines sont déjà terminées. Que va-t-on bien pouvoir lire maintenant ? De quoi vont parler les journalistes, analystes, commentateurs et spécialistes de la radio et de la télé ?

 

Bon, question suspense, il faut reconnaître que c'était pas terrible pour des pros d'Hollywood, des rois du "blockbuster" et des "page-turners". Moi-même, sans trop forcer j'avais prédit il y a déjà plusieurs semaines que ce serait Obama ou Romney, et je ne me suis pas trompé.

 

Les journaux vont désormais devoir rapatrier leurs cohortes d'envoyés spéciaux et leur demander d' écrire sur des choses sans intérêt : se rabattre sur la crise grecque, Fukushima, la désindustrialisation, le financement illégal des campagnes électorales... que sais-je encore, tous ces petits riens qui meublent les colonnes entre deux élections étasuniennes.

 

Quel ennui pour tous ces envoyés spéciaux qui nous ont détaillé jusqu'à l'écoeurement, et avec l'accent yankee, les coulisses de notre campagne électorale... Euh, je veux dire leur campagne : je sais maintenant tout des « swing states » (les États américains où l'échangisme est légal), du « Super-Tuesday » (un mardi férié pour des rencontres coquines inter-états - beaucoup de route à faire), les « spin doctors » (spécialistes de la chose), les Mormons (une religion à la mords-moi le noeud), la « bible belt » (ceinture abdominale recommandée par toutes les congrégations religieuses - pour faire ceinture, of course), la National Rifle Association (une rifle géante où à tous les coups de feu on gagne), la Scientologie (commission qui détermine leurs programmes scolaires scientifiques), les « cruise missiles » (croisières de luxe en Irak et peut-être demain en Iran).

 

En fait, à ma grande honte, je crois maintenant en savoir davantage sur leur société que sur notre propre système électoral. Là-bas, l'info est omniprésente, faisant de chaque citoyen un électeur consciencieux et informé, au point qu'une petite fille est devenue mondialement célèbre pour avoir pleurniché qu'elle n'en pouvait plus d'entendre parler de « bronco Bama et Mitt Romney », le tout filmé par ses parents pour l'édification des Européens.

 

C'est pas chez nous que l'éducation civique serait aussi poussée ! En France, y a même des parents inconscients qui éteignent la radio, voire d'autres encore plus stricts qui interdisent aux petits enfants la télé après 20 heures, les privant ainsi de Sarkozy ou Hollande... Avouons que c'est cruel.

 

Autre preuve de leur conscience citoyenne : malgré un endettement sans égal dans l'histoire de l'Humanité, une situation de faillite camouflée grâce à la Chine, ils ont quand même investi six milliards de dollars dans la campagne électorale ! Heureusement qu'ils n'étaient que deux candidats...

 

Vivement la prochaine élection américaine, que nous sachions si le phare du monde est toujours aussi allumé !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc Beaufrère 08/12/2012 13:47

Il faut lire "malins" et non "malin".

Marc Beaufrère 08/12/2012 13:46

C'était sans compter sur l'ingéniosité de nos Umpistes ! Ils nous ont tenu en haleine pendant plus d'une semaine et sans effets spéciaux ; qui connaissait la Cocoe il y a 3 semaines ? Comme quoi il
ne faut pas désespérer de la France et de sa classe politique, ils sont malin : pas besoin de plusieurs milliards de dollars pour nous tenir en haleine !