Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 15:02

De mauvais esprits ont mis en doute l'utilité des reportages en direct lors de l'assaut du RAID contre le terroriste de Toulouse. Pour mettre fin à cette polémique et prouver la qualité des infos de notre radio, nous transcrivons l'intégralité du reportage de notre envoyé spécial :

« Ça y est, il semble que l'assaut soit donné ! On entend des coups de feu, des tirs violents, des échanges de coups de feu – mais difficile de dire si les échanges se font dans les deux sens, ou dans un seul.

On entend des tirs d'armes lourdes, qui tirent des balles lourdes, les tirs sont violents. Certaines vitres sont brisées depuis la veille. Les voisins ont été évacués la veille, un par un – ou en petits groupes. L'immeuble est entouré de bâtiments, car dans ce quartier résidentiel il y a des résidences, des villas et des bâtiments qui nous cachent la vue directe de l'action. On entend encore des tirs violents.

(Une pause)

Selon nos informations, le RAID est entré dans l'appartement, par la porte et peut-être par les fenêtres du balcon, tandis que le terroriste est sorti de la salle de bains par son balcon, avant d’en tomber les armes à la main tout en tirant, et a été trouvé mort au pied de cette chute d'un étage, dans des circonstances encore à déterminer.
(pause)

Les tirs violents ont cessé. Nous attendons des nouvelles pour vous donner des nouvelles. »


Compte tenu de la difficulté de commenter en direct une action dont on ne voit rien et dont on ne sait rien, sinon par bribes et par personnes interposées, on saluera la performance de notre reporter à sa juste valeur. Nous n'avons pas à rougir comparativement aux chaînes télé qui ont meublé une bonne partie des trente heures de siège avec les images d’un immeuble, et des commentaires d’experts sur ce qu'il ne se passait pas.

Partager cet article

Repost 0

commentaires